Les émotions

 

 

Les émotions

L’idée centrale des thérapies comportementales et cognitives (TCC) est que pour pouvoir nous changer il faut d’abord se comprendre. C’est à dire, savoir précisément ce que nous ressentons et ce que nous pensons. Mais avant de penser il faut apprendre à ressentir, c’est l’objet de cette article.

Qu'est ce qu’une émotion ?

Une émotion s’exprime avant tout par une réaction physiologique (rire, pleurs, transpiration, accélération cardiaque, contractions musculaires). C’est une conséquence d’un événement externe ou interne (situation de l’environnement, pensée).

A quoi ça sert ?

Les émotions constituent une partie importante dans notre quotidien. En effet, nos émotions nous informent continuellement sur la situation dans laquelle nous sommes et sur notre état intérieur. Elles sont là pour nous aider à nous adapter à chaque situation de notre vie. Plus précisément, elles nous renseignent sur l’effet des événements et de nos propres actions sur notre équilibre intérieur.

C’est une forme d’indicateur, une boussole qui montre à quel point la situation ou les événements me conviennent vraiment.

Expression variable

Lorsque nous pensons aux émotions de ceux qui nous entourent, cette réalité nous apparaît parfois plus évidente. Il est souvent facile, du fait de son empathie, de comprendre la tristesse d’un ami, ou la colère d’un conjoint. Pourtant, lorsque nous pensons à nos émotions, il arrive souvent que nous soyons moins clairvoyants.

Ce n’est pas parce qu'elles se font plus discrètes que les émotions n’existent pas ! En effet nous sommes souvent portés à minimiser nos émotions au profit de pensées automatiques et d’auto-jugement. A ce titre, par exemple, nous pouvons être amenés à considérer notre tristesse, non pas comme un signe important à considérer, mais comme une faiblesse relativement inacceptable. Ou encore, toujours à titre d’exemple, considérer la colère comme un manque de maîtrise ou d’irrespect plutôt que percevoir cette émotion comme une énergie utile pour vaincre un obstacle sérieux.

Si l’alarme incendie de l’établissement dans lequel vous vous trouvez se met à sonner vous allez le prendre en compte sans pourtant savoir tout de suite les raisons de son déclenchement (exercice d’évacuation, véritable incendie, canular, etc). Tout comme le détecteur de fumée, les émotions sont là pour nous donner des informations sur l’environnement et les effets que celui provoque dans votre intérieur. Soyez y attentif, c’est une aide pour mieux se comprendre !